samedi 28 juillet 2018

La Flottille de la Liberté est sur le point d’arriver à Gaza



La population de la bande de Gaza vit sous blocus terrestre, aérien, et maritime depuis 11 ans. Le blocus israélien illégal aggrave la situation humanitaire désastreuse de ce territoire palestinien occupé impacté par les multiples attaques militaires israéliennes.


La marine israélienne a intercepté dimanche 29 juillet un navire à destination de la Bande de Gaza, selon les organisateurs.
« Le bateau de la Flottille de la Liberté transportant des fournitures médicales pour a Gaza a été détourné par les forces israéliennes », ont déclaré sur Twitter les responsables de la flottille.
Le porte-parole de l'armée israélienne Avichay Adraee a confirmé l’interception du navire par les forces israéliennes.


La Coalition de la Flottille de la Liberté (Freedom Flotilla Coalition) est composée d’organisations de la société civile de nombreux pays. La Coalition conteste depuis de nombreuses années le blocus illégal et inhumain de Gaza et est déterminée à continuer cette lutte tant que le blocus ne sera pas levé et que le peuple palestinien dans son ensemble ne jouira pas de ses droits, y compris la liberté de mouvement.
Quatre bateaux, partis de Suède le 15 mai 2018, composent la flottille de la liberté 2018. Deux bateaux, le Falestine (Palestine) et le Mairead, ont traversé les canaux et rivières européens tandis que deux autres, le Al Awda (le retour) le Hurriyya (Liberté), ont navigué le long des côtes atlantiques.

http://www.france-palestine.org/La-Flottille-de-la-Liberte-pour-Gaza-2018


Lettre au Président de la République

Paris, le 20 juillet 2018

 Monsieur le Président de la République,

 Vous n'ignorez bien sur rien de la situation tragique qui frappe la bande de Gaza. Des attaques militaires israéliennes constantes ajoutent la terreur a  l'inhumanité  du blocus illégal qui vise a  étrangler Gaza depuis plus de 11 ans. C'est la population civile de Gaza qui subit cette violence, frappe e d'une punition collective a  laquelle elle ne peut se soustraire et qui constitue un crime de guerre. Aucun refuge n'est possible contre les bombes et les chars israéliens.
 Devant l'inaction des Etats qui pourraient amener Israël a  arrêter ces frappes meurtrières et a  lever le blocus - dont notre pays -, des citoyenne.s de différents pays vont tenter d'arriver jusqu'a Gaza par la mer.
 Vous le savez aussi, les bateaux de la Flottille de la Liberté ont quitté voici deux mois l’Europe du Nord en faisant plusieurs escales dans de nombreux pays, dont quatre en France, pour se regrouper en Méditerranée avant de voguer vers les eaux palestiniennes.

 Participant.e.s et e équipages apportent des médicaments aux Palestinien.nes de la bande de Gaza mais surtout un message de solidarité humaine, contre le blocus et la violence militaire inflige s a  Gaza.
 Depuis 2008 plusieurs flottilles ont tenté de briser ce blocus illégal. Les autorités israéliennes ont toujours réagi avec une extrême violence, attaquant les bateaux en eaux internationales, les détournant et kidnappant littéralement les personnes à bord, en violation du droit international.
 Pourtant, les citoyen.ne.s engagé.e.s dans le refus de l'injustice repartent encore et encore, refusant de laisser le dernier mot à la force armée.
 Deux Français, un marin et une représentante du mouvement de solidarité avec la Palestine, membre de l'Union Juive Française pour la Paix, sont à bord de cette flottille courageuse. Deux des bateaux battent pavillon suédois et plusieurs Suédois.es sont a  bord. La Suède a fait savoir officiellement aux autorités  israéliennes qu'elle protégeait la liberté de circulation en mer et le droit de naviguer.   
 Nous vous demandons instamment de faire de même et de veiller à  ce que rien n'arrive à  ces bateaux et à toutes ces personnes a bord qui sont des justes. Ils quitteront ce jour la Sicile pour naviguer vers Gaza.
 La France doit impérativement protéger ses deux ressortissants et faire savoir au gouvernement de M. Netanyahou qu'elle ne tolérera pas un nouvel acte de piraterie a  l'encontre de la Flottille de la Liberté  pour Gaza.  
 Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, nos respectueuses salutations.

Mme Claude Le Ostic,
 Pour la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens qui organisent en France le soutien a  cette action de solidarité  internationale.

https://www.facebook.com/FreedomFlotillaCoalition/








samedi 23 juin 2018

Ordre du jour du conseil municipal du 26 Juin 2018


                                                     Séance du Conseil Municipal 
                                                   Salle du conseil à 20H 
                                                    Mairie de Villepreux  

Les séances du conseil municipal sont ouvertes au public

lundi 18 juin 2018

Thalia théâtre présente Le Cabaret du Chat Barré


           La troupe Thalia Théâtre de Villepreux vous propose quatre représentations 
le 28, 29, 30 juin et 1er Juillet  2018 
mise en scène de Richard Leteurte 

Le Cabaret du Chat Barré


Ce n'est pas encore un cabaret, c'est un lieu où tous les abîmés de la vie viennent s'y réfugier. Un par un, ils défilent devant La Patronne dans l'espoir d'être recueilli dans cette famille improbable. Chacun arrive avec ses failles, ses manques, ses peurs, mais tous ressentent l'impérieuse nécessité de rester pour contribuer à la réalisation de ce spectacle improbable. Et c'est au contact des autres, contact parfois rude que les candidats à l'aventure du Chat barré se révèlent. La troupe constituée, ils entament les répétitions des numéros du show qui réhabilitera le lieu et ses occupants.

Drôles, touchants et parfois tragiques, tous ces personnages réinventent le monde, Casquette tient la Porte attendant patiemment son tour pour montrer ses tours. Maria la femme de ménage qui ne rêve que de faire son show. Jean Ignasse Le régisseur du lieu et sa Petrouchka de femme, tragédienne à ses heures, ne sait plus où donner de la tête.

Entre autres chats égarés, une strip-teaseuse au chômage et une SDF en reconversion professionnelle. On est accueilli par un étrange volatile jaune tandis qu'une ancienne diva ratiocine ses gloires d'antan. L'homme à tout faire se démène pour réparer tout ce qui foire mais n'est jamais aussi efficace que derrière sa clarinette ... Le tout sous l'œil sévère de La Patronne qui dévoile çà et là un cœur d'or dans un gant de fer. 

Et à la fin peut-être aurons-nous la chance que l'homme au bilboquet réussisse son tour ? 

Thalia Théâtre est en résidence au Théatre Euridice
110 rue Claude Chappe – 78370 PlaisirRéservation par téléphone au 01 30 55 50 05, aux horaires d’ouverture du Théâtre
Par mail à resa@eurydice-seay.fr  (un courriel de confirmation vous sera alors envoyé) par billetreduc


lundi 11 juin 2018

Adultères de Woody Allen par la troupe Thalia Théâtre


La troupe Thalia Théâtre de Villepreux vous propose quatre représentations 
 le 21, 22 ,23  et 24 Juin 2018 de la pièce de Woody Allen Adultères.

Woody Allen, maître des relations et des petites théories sur le couple, nous raconte ici ce qu'il connaît le mieux : les tourments amoureux de la bourgeoisie new-yorkaise, leur désespoir et leur arrogance, leurs petites lâchetés, égoïsmes mais aussi leur fragilité...





Thalia Théâtre est en résidence au Théatre Euridice
110 rue Claude Chappe – 78370 Plaisir

La salle étant petite, il est préférable de réserver par téléphone au 01 30 55 50 05, aux horaires d’ouverture du Théâtre
Par mail à
resa@eurydice-seay.fr  (un courriel de confirmation vous sera alors envoyé) par billetreduc




mardi 5 juin 2018

Loi ELAN : 
La grande braderie du logement social 


Communiqué DAL le 4 Juin 2018
ELAN, une loi en soutien à la spéculation et au logement cher


 La majorité LREM à l’Assemblée a adopté dimanche en première lecture le dispositif de vente de logements sociaux, et l'a même durci.



- Vente de logements sociaux occupés (de type PLS, logement social petites classes moyennes), à des sociétés privées, dont l’objectif sera d’évincer progressivement les locataires en place, comme on l'observe actuellement dans un certain nombre d'immeubles PLI (logement intermédiaire). En effet, chaque logement revendu au détail, et sans locataire, permet au découpeur de réaliser les meilleurs profits. On notera que  les logements sociaux les plus valorisables et donc les mieux situés seront plus fréquemment livrés à ces sociétés.

 
 - Vente à des particuliers : un marchand de sommeil ou un de ses prête-noms pourra acheter autant de logements sociaux qu'il voudra, dès lors qu'ils ne sont pas situés dans le même programme. On devrait les voir pulluler pour faire leur gras autour d’anciens logements sociaux  loués à la découpe ... Ajoutée à la vente à des ménages modestes qui se retrouveront piégés par le surendettement, cette mesure  va étendre considérablement le nombre de copropriétés dégradées.


 - Les logements pourront être vendus à bas prix puisqu'il ne sera plus fixé par les domaines. Ce choix est contradictoire avec la volonté affichée de financer les bailleurs pour construire de nouveaux HLM, qui seront en général plus chers ...


 - Avec la suppression de l'autorisation préalable du Maire à la vente d'un HLM, le gouvernement sacrifie à terme la loi SRU, sur l'autel de la spéculation. En effet, quelle municipalité poursuivra des efforts pour atteindre l'objectif de 25% de logements sociaux en 2025, si les bailleurs sociaux décident de vendre leur patrimoine, précisément celui situé dans ces communes car il a plus de valeur? Pour différer l’effet désastreux, les HLM vendus seront considérés comme tels pendant 10 ans, même s’ils sont déjà dans le circuit spéculatif  (la clause anti spéculative dure 5 ans..) ...

 
 En faisant adopter ces  dispositions le gouvernement sacrifie le logement social, comme l'ont fait de nombreux pays d'Europe de l'Est ces trente dernières années, lesquels connaissent désormais de graves crises du logement. A l’ouest, la Grande-Bretagne sous l’ère Thatcher, et plus récemment les Pays-Bas, sous la pression de la Commission européenne l’ont fait aussi. 
 
Ces ventes à marche forcées sont censées refinancer les bailleurs sociaux menacés par la razzia (commencée en 2017) de l'État dans les caisses des HLM, via la baisse APL (RLS).En fait il n’en est rien, car l’État a bien l’intention de poursuivre la baisse des APL, et les HLM n’auront d’autre choix que de vendre ... En effet si elle  fixe un nombre minimum de ventes, la loi ELAN ne fixe pas un plafond maximum du nombre de ventes ... Des politiques de vente beaucoup plus agressive pourraient donc voire le jour. 

Et ceci pour le plus grand bien des prédateurs de la finance puisque ELAN autorise les HLM à faire appel à des capitaux privés et donc à ouvrir la porte de la gouvernance des HLM aux investisseurs à buts lucratifs ...
Vendre le patrimoine commun édifié depuis plus d’un siècle pour loger le peuple et  faire appel aux prédateurs de la finance afin de rééquilibrer les comptes ... C’est l’avenir que  promet ELAN aux HLM, à ses salariés, aux locataires qui vont connaître une dégradation de leur cadre de vie et aux mal logés laissés une fois de plus à la porte d’un logement décent, stable, accessible et durable.

La Loi ELAN annonce une ville ghettoïsée, livrée à la spéculation et aux marchés financiers, tandis que la crise du logement, les expulsions locatives, le sans-abrisme, la précarité du logement, les marchands de sommeil, la cherté de l'immobilier et du foncier, à l’inverse des annonces des ministres du Logement seront en plein essor.